Salon du chocolat 2016

Ciao belli

Ce week-end c’était le Salon du Chocolat à Paris. Et vu que le chocolat c’est un peu la meilleure invention culinaire ever (après la mozzarella, entendons-nous), je me sentais obligée d’y faire un tour.

J’ai réussi à choper une invitation, j’étais trop guez donc je le précise même si ça sert clairement à rien.

L’idée quand je vais à ce genre de salon c’est de sortir de ma zone de confort et goûter des dingueries sur lesquelles j’aurais jamais misé. Thug life gourmet maggle.

Forcément c’était bondé de chez bondé, y avait de la bouffe à 360° et je ne savais pas où donner de la tête.

i-love-food

Bref allons droit au but, je vous ai fait un petit brief sur mes coups de cœur, car bonne nouvelle les stands sont à peu près les mêmes chaque année.

Pour commencer, j’ai foncé direct chez Charles chocolartisan que je connaissais déjà, parce qu’ils proposent des pâtes à tartiner décalées.
Moi je craque systématiquement pour la Kypeti, une pâte choco-noisette avec ces petits cristaux qui claquent sous la langue (régréssif à souhait oui). Je me suis aussi laissée tenter par une version chocolat noir et piment d’Espelette, qu’on peut marier avec du sucré voire du salé à l’apéro par exemple.

Charles Chocolartisan

Charles chocolartisan

Petit tour chez Boissier également, parce que leurs truffes sont une tuerie, et qu’ils proposent dans de très jolies boîtes des pétales de chocolat aromatisés aux fleurs : rose, violette, verveine… une merveille.

piccicuisine_salon_du_chocolat_boissier

Maison Boissier

Sinon, il y a aussi le Comptoir de Mathilde et sa crème aux noisettes du Piémont à se taper le hum par terre. J’adore j’adore j’adore. On trouve aussi sur leur stand des babas au rhum, des liqueurs, etc.

J’ai aussi beaucoup aimé la nouvelle déclinaison des Espérantines de Marseille, de jolis chocolats à l’huile d’olive (!!!!). On sentait bien l’huile d’olive (et en bonne Méditerranéenne je kiffe l’huile d’olive) bref j’avais un sourire béat, genre encore plus béat que quand je tombe sur un gif mignon de Ryan Reynolds.

gif
Beaucoup de stands japonais aussi, même si un nom se démarque : Sadaharu Aoki. Cette pâtisserie japonaise propose des petites tueries aux saveurs géniales : thé matcha, sésame, haricots noirs pour ne citer qu’eux, bref du grand art.
On peut trouver sur le stand du chocolat aromatisé, des macarons, etc., et cet amour universel pour la bouffe fait vraiment plaisir à voir.
Je crois d’ailleurs que c’est en entrant dans une de leurs boutiques que je me suis dit qu’il fallait vraiment que j’aille au Japon un  jour.
Pas de panique il y a plusieurs adresses à Paris.

La spécialité de Sadaharu Aoki c’est le macaron au chocolat enrobé de pâte à gaufre au thé vert. Je n’ai pas goûté mais j’ai cru comprendre qu’ils le préparaient spécialement pour le Salon, pour ceux qui ont plus d’infos n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire !
En tout cas j’ai croisé un couple dans le tram du retour qui en avait acheté QUARANTE, et là je me suis dit que j’étais sans doute passée à côté d’un truc.

piccicuisine_salon_du_chocolat_sadaharu_aoki_2

Sadaharu Aoki

Sadaharu Aoki

Sadaharu Aoki

Bref, je vous avais bien dit que j’étais pas là pour goûter du classique.

En vrai pour ceux qui souhaitent plutôt miser sur des valeurs sûres, mon chocolatier préféré au Salon du chocolat c’est Chapon, en plus ils ont un bar à mousse. J’en profite pour caser que j’aime bien les chocolats citron-basilic de Patrick Roger aussi si vous cherchez quoi m’offrir à Noël.

C’est pas fini, le truc cool avec le Salon du chocolat, c’est qu’on n’y trouve pas que du chocolat. Voilà c’est dit.

A commencer par des quernons d’ardoise, ces mignardises angevines de nougatine enrobées de chocolat blanc à la couleur si caractéristique.

Quernons d'ardoise

Quernons d’ardoise

Il y a la Miranille aussi, c’est un alcool à base de mirabelle twisté avec de la vanille, servi frais c’est fort bon. Il faut goûter (avec modération !) pour comprendre. On les trouve souvent aux salons axés bouffe mais je pose ici un lien vers leur site.

Miranille

Miranille

Last but not least : la Maison Pralus. C’est simple c’est mon stand préféré voilà c’est dit.
La Maison Pralus propose des chocolats mais je suis surtout fan de leur spécialité, ça s’appelle la Praluline et c’est une brioche bien bien moelleuse aux pralines rouges Mesdames et Messieurs. Je vous confirme que ça embaume toute l’allée et que c’est juste oufissime, d’ailleurs il y a toujours foule devant le stand.
J’ai beau passer régulièrement à leur boutique rue Rambuteau, je suis toujours contente de les retrouver au Salon du chocolat.

piccicuisine_salon_du_chocolat_maison_pralus_praluline

Maison Pralus

Et bien vivement l’année prochaine !

Marie


Partager cet article
facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *