IMG_7869

Pâtes à la sauce tomate, chair à saucisse et graines de fenouil

Ciao belli

Alala ces pâtes, une des premières recettes que j’ai goûtées à Bologne. Une révélation !

Les graines de fenouil apportent vraiment un plus, et je garde l’idée de la chair à saucisse car on l’utilise trop peu en France je trouve. D’ailleurs, la chair à saucisse italienne est exceptionnelle, comme toute la bidoche de l’Emilie Romagne soit dit en passant.

Finalement c’est une recette assez simple, tout se joue au niveau de la qualité des produits (en Italie on est forts à ce jeu-là, même une bruschetta aux tomates tout le monde est bluffé).

tumblr_muxza1pbaB1qkosodo1_500
Pour trois gloutons

La base :

  • Une bonne heure devant soi
  • 500 g de pâtes *
  • ½ oignon rouge
  • 300 g de chair à saucisse nature
  • 1 boite de pulpe de tomates (environ 400 ml)
  • 1 cuillère à café de graines de fenouil (une normale, ni rase ni bombée)

L’assaisonnement :

  • 1 belle poignée de parmesan + en prévoir pour servir à table
  • 2 à 3 sucres selon si on aime la sauce plutôt confite ou pas
  • ½ verre de vin rouge si on veut
  • ½ bouillon cube
  • De l’huile d’olive vierge extra
  • Du poivre noir
  • Une poignée de gros sel pour les pâtes

Le matériel :

  • Une grande poêle antiadhésive style wok
  • Une assez grande casserole pour accueillir (oui oui accueillir) les pâtes

* Sélection : des cellentani (ou cavatappi, je valide), ou des tortiglioni.

Préparation

Faire bouillir une grande casserole d’eau aux ¾.

Pendant ce temps, faire chauffer dans un wok de l’huile d’olive à feu doux et faire revenir l’oignon rouge émincé jusqu’à ce qu’il devienne translucide, disons cinq minutes. Ça s’appelle préparer un soffritto, et c’est la base de toute bonne sauce tomate.

Mettre sur feu moyen et ajouter la chair à saucisse émiettée. Laisser gentiment rissoler quelques instants. Quand la viande se colore, arroser de vin et verser la sauce tomate. Laisser réduire à couvert une trentaine de minutes en remuant régulièrement, toujours sur feu moyen.

Quand la sauce commence à bien réduire, ajouter le sucre, le parmesan râpé, le bouillon cube, les graines de fenouil et le poivre. Baisser le feu et continuer à laisser réduire la sauce encore un petit quart d’heure. Si tout va bien ça sent bon dans toute la cuisine, ou tout l’appartement pour ceux qui habitent Paris.

tumblr_mfv1leqNIq1rcx983o9_250

Dès que l’eau frémit, verser le gros sel dans la casserole puis les pâtes. Les remuer régulièrement pour ne pas qu’elles accrochent, puis prélever 2 cuillères à soupe d’écume et verser dans la sauce.

Égoutter les pâtes puis les verser dans le wok pour les mélanger à la sauce. Faire revenir deux minutes le temps que le tout s’amalgame et servir sans tarder avec du parmesan râpé.

YO

saucisse fenouil Piccicuisine 1

Le récap’

Si tout s’est bien passé on a :

  • préparé un soffritto
  • fait revenir la chair à saucisse
  • ajouté de quoi faire une sauce tomate bien assaisonnée
  • versé un peu d’écume dans la sauce, pendant que les pâtes cuisaient
  • mélangé les pâtes égouttées à la sauce avant de servir

Partager cet article
facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *