2015-11-11 21.02.42

Pâtes aux aubergines et à la scamorza fumée

Ciao belli

Attention attention ça c’est une de mes recettes pour pécho, une de celles où je me dis que la target va inévitablement m’aimer pour le restant de ses jours après l’avoir goûtée.

Voilou.

D’ailleurs j’en profite pour placer ici un secret bien gardé : cuisiner pour sa target c’est *le bon plan*. C’est convivial, on papote autour d’un verre de vin pendant que la sauce mijote.
Et puis si la personne n’est pas trop ingrate elle va normalement se dire que, quand même, on s’est bien enquiquinés à préparer une sauce du tonnerre pour ses beaux yeux, et ça c’est encore mieux qu’un philtre d’amour.

Alors si en plus c’est bon c’est le jackpot.

Le secret de cette recette réside dans la scamorza fumée. La quoi ?

I know some of these words

Mais qu’est-ce que c’est que c’est ça ? La scamorza (ou provola) c’est un fromage italien à pâte filée que l’on peut comparer à une sorte de mozzarella vieillie. C’est délicieux fondu sur des bruschette au four par exemple.

Bonne nouvelle : on la trouve ici. Et ce n’est même pas si compliqué de s’en procurer, moi j’en ai trouvé à l’étal fromage chez Monoprix.

Ça se présente sous forme de boule avec une croûte couleur miel, c’est pas donné-donné (environ 7 euros pièce), mais ça fera son petit effet. Le reste des ingrédients n’est pas cher alors autant se permettre une petite folie.

Pour ceux qui veulent obtenir un goût fumé maison, je conseille la recette de Lorni ici : http://www.lornitegave.fr/2014/07/mozzarella-fumee.html

Pour revenir à la recette, je rajoute de l’aubergine pour donner un peu de corps à la sauce, mais c’est le goût fumé qui fait tout. C’est aussi une recette sans viande pour ceux qui n’en mangent pas.

Pour trois gourmands, ou quelqu’un qui cuisine pour un rencard (ça fera du rab pour le lendemain, tel quel ou en omelette par exemple)

La base :

  • Une heure devant soi
  • 500 g de pâtes *
  • 1 petit oignon rouge
  • Une boîte de tomates pelées ou de coulis de tomate (passata), soit environ 400 ml
  • 1 boule de scamorza fumée
  • 1 aubergine

L’assaisonnement :

  • 1 sachet de pecorino râpé (environ 90 g)
  • 2 càs de sucre en poudre
  • ½ bouillon cube
  • ½ verre de vin blanc sec si on veut (environ 10 cl, chez moi c’était du Cheverny)
  • Du poivre noir moulu
  • De l’huile d’olive vierge extra
  • Une poignée de gros sel pour les pâtes

Le matériel :

  • Une poêle antiadhésive style wok
  • Une casserole d’eau suffisamment grande pour faire cuire les pâtes

* Suggestion : des farfalle piccolini ou des mezze maniche rigate, je ne conseille pas de pâtes longues, galérer avec ses spaghetti pendant un date ça peut mettre mal à l’aise.

 

Préparation

Faire chauffer une casserole d’eau pour les pâtes.

Peler la scamorza (je ne sais pas si la peau dure se mange, du coup je n’ai jamais pris le risque de la laisser), et la tailler en gros dés (environ 2 x 2 cm).

Détailler l’oignon rouge en petits dés et le faire revenir gentiment dans de l’huile d’olive à feu doux pendant cinq minutes environ. Pendant ce temps, détailler l’aubergine en tout petits cubes pour que ça se fonde bien dans la sauce.

Lorsque l’oignon est translucide, ajouter les dés d’aubergines et laisser revenir, toujours à feu doux, en pensant à ajouter un fond d’eau si l’aubergine accroche.

Une fois que les petits dés sont tout mous-chamallow (perso plus ils commencent à compoter et plus je préfère), ajouter la conserve de tomate et laisser réduire, à feu moyen, pendant un bon quart d’heure. Remuer de temps à autres pour éviter que ça ne commence à brûler.

Assaisonner ensuite la sauce en ajoutant une poignée de pecorino râpé, le sucre, le bouillon cube, le vin (facultatif) et du poivre. Laisser réduire encore un peu à feu doux, la sauce est censée napper la spatule en bois et non être liquide.

La casserole d’eau doit bouillir maintenant. Verser le gros sel puis les pâtes et remuer de temps à autre pour pas que ça accroche. Pendant que les pâtes cuisent, ajouter la scamorza fumée dans la sauce et remuer, ça va fondre et faire de petits filaments ça va être dément.

Prélever deux cuillères à soupe d’écume (celle qui se forme à la surface de l’eau à cause de l’amidon des pâtes), et verser dans la sauce.

Égoutter les pâtes et les mélanger à la sauce, remuer un peu le temps que tout s’amalgame joyeusement, et servir avec un peu de pecorino râpé.

YO

Scamorza Piccicuisine 1

Le récap’

Si tout s’est bien passé on a :

  • Préparé un soffritto avec l’oignon et l’huile d’olive
  • Ajouter les aubergines en petits dés et laissé cuire
  • Ajouté la sauce tomate et laissé mijoter
  • Bien assaisonné la sauce
  • Fait fondre la scamorza dans la sauce pendant que les pâtes cuisaient
  • Mélangé les pâtes à la sauce avant de servir

Partager cet article
facebooktwitterpinterest

3 thoughts on “Pâtes aux aubergines et à la scamorza fumée

  1. MrHerisson dit :

    Testée. Goûtée. L’addiction est totale. C’est fondant, rond en bouche, plein de saveurs. Un vrai bonheur. L’association entre la scamorza fumée et les aubergines est génialissime. Et comme diraient mes amis siciliens : « se ci sono melanzane, c’è felicità !  » En l’occurence, la félicità elle est dans cette recette. Merci beaucoup de l’avoir partagée !

  2. CHLOE dit :

    Merci pour cette recette fabuleuse! Je ne me remets toujours pas du mariage aubergine/scamorza fumée, un équilibre fin qui permet d’avoir une sauce ronde mais pas lourde! Et merci pour les petits tips que tu as précisé, c’est ce qui fait toute la différence. ON EN VEUT ENCORE PLUS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *