piccicuisine_pates_ricotta_1

Pâtes à la ricotta

Ciao belli

Parce qu’on peut avoir la flemme de cuisiner sans manger de la merde, je continue sur ma lancée des recettes de pâtes de la flemme.

La star de la recette aujourd’hui c’est la ricotta, un fromage frais très doux (et italien bien sûr) que je surkiffe.

Alors oui en Italie c’est mille fois meilleur, mais ça m’arrive d’avoir des envies de pâtes à la ricotta ici aussi et franchement ÇA VA.

C’est un peu fadasse comme ça, mais avec du basilic frais et quelques tomates cerises goûteuses c’est plutôt meumeuh, veggie, et en plus on peut cuisiner ça pour douze sans problème.

Elle est pas belle la vie sérieux ?

one-patient-cat
Pour trois flemmards qui rentrent chez eux claqués

La base :

– 500 g de pâtes*
– 1 pot de ricotta (250 g)
– 250 g de tomates cerise
– 1 botte de basilic frais (j’insiste sur le frais, aujourd‘hui on se met bien)

L’assaisonnement :

– De l’huile d’olive vierge extra de qualité
– Du sel
– Du poivre noir
– 1 petite cuillère à soupe de flocons de paprika déshydraté (épiceries orientales)
– 1 poignée de gros sel pour l’eau des pâtes

Le matériel :

– Une casserole d’eau pour les pâtes
– Une passoire
– Un big saladier

* Sélection : des celentane ou des rigatoni, soyons fous.

Préparation

Faire chauffer l’eau des pâtes.

Laver et couper les tomates en deux. Laver le basilic et le hacher très grossièrement.

Dans un saladier, mélanger les tomates, le basilic et le paprika avec la ricotta. Saler et poivrer.

piccicuisine_pates_ricotta_3

Voilà ça ressemble à ça.

Dès que l’eau bout, lancer la cuisson des pâtes et verser au bout de quelques minutes deux cuillères d’écume dans la ricotta. Remuer les pâtes un petit coup pour pas qu’elles accrochent au fond de la casserole.

Égoutter les pâtes une minute plus tôt que le temps indiqué sur le paquet, les verser dans le saladier et remuer. Arroser d’un filet d’huile d’olive et bien poivrer.

Et là bim bam BOUM vous avez un plat aux couleurs de l’Italie.

piccicuisine_pates_ricotta_2

YO

Le récap’

Si tout s’est bien passé on a :

– lavé et coupé les tomates cerise et le basilic frais pendant que l’eau des pâtes chauffait
– mélangé ces ingrédients avec la ricotta (et éventuellement du paprika) dans un saladier
– fait cuire la pasta en pensant à verser deux cuillères à soupe d’écume dans la préparation à la ricotta
– égoutté puis mélangé les pâtes à la ricotta
– assaisonné le tout avec une bonne huile d’olive et du poivre

Enregistrer

Enregistrer


Partager cet article
facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *