cannelés piccicuisine 1

Mini cannelés

Ciao belli

Ça y est j’inaugure la rubrique des recettes sucrées.

lets celebrate

Je suis clairement plus salé que sucré mais autant partager les quelques recettes que je ne rate pas. A commencer par les cannelés parce que c’est super bon.

Et puis en version mini ça se mange sans fin, les cupcakes à côté font pâle figure.

Ça a la réputation d’être compliqué mais j’en ai fait avec mes cousines qui m’avaient parlé de la recette de Sieur Michalak et je n’ai pas trouvé ça difficile pour un sou. Vu que je suis une loutre en pâtisserie (comprendre : je me vautre la plupart du temps) c’est pas peu dire.
Ceux qui ont un tablier chez eux : c’est le moment de le sortir.

Pour une trentaine de mini cannelés (mon moule n’en permet que 24 donc je finis le reste à la cuillère généralement)

La pâte :

  • Environ 24 h devant soi
  • 500 ml de lait

  • 25 g de beurre

  • 1 gousse de vanille

  • 135 g de farine

  • 245 g de sucre en poudre

  • 2 jaunes d’œuf

  • 1 œuf entier

  • 1 shooter de rhum ambré

Le moule :

  • 10 cl de rhum ambré (deux shooters)

  • Le miel liquide qui traîne dans le placard (même si moi j’aime bien celui d’acacia)

Le matériel :

  • Un jour devant soi
  • Une casserole

  • Un fouet

  • Du film étirable

  • Un pinceau de cuisine

  • Un moule à mini cannelés

  • Un bol

Préparation

La veille

On commence par fendre la gousse de vanille en deux dans la longueur. Avec un couteau, gratter la gousse pour prélever le plus de vanille possible.

Faire chauffer le lait à feu moyen dans une casserole avec le beurre, les graines de vanille et la gousse de vanille fendue jusqu’à ébullition. Éteindre alors le feu et mettre la casserole de côté cinq minutes pour que ça tiédisse.

Enlever la gousse de vanille, puis verser petit à petit la farine et le sucre, en remuant au fouet pour que ça se fonde bien. Quand il n’y a plus aucun grumeau, ajouter les jaunes, l’œuf entier et le shooter de rhum, et fouetter encore.

Couper ensuite du papier étirable et le plaquer contre la pâte (forcément je n’ai pas pensé à faire une photo), les gens qui s’y connaissent vraiment en pâtisserie appellent ça « filmer au contact ». TMTC Mercotte.

Réserver 24h au frais (ça m’est déjà arrivé de laisser ça seulement une nuit et c’était passé).

Le jour J

On préchauffe le four, à 190 degrés.

Sortir la préparation du frigo, la remuer un petit coup.

Dans un bol, mélanger le rhum avec du miel liquide. Si le miel ne fond pas très bien on peut placer le bol quelques secondes au micro-onde. Chemiser ensuite les mini-moules avec ce mélange à l’aide d’un pinceau de cuisine ou d’une feuille de Sopalin.

Il ne reste plus qu’à remplir les moules aux 3/4 de la hauteur (pas plus sinon ça déborde, je me suis faite avoir) avec la préparation pour cannelés et faire cuire environ 45 minutes suivant la coloration souhaitée. Moi je les fais généralement cuire 40 minutes à chaleur tournante et je les laisse 5 minutes dans le four éteint.
La puissance du four joue beaucoup donc il faut surveiller, le chien on le sortira plus tard, pendant que le moule refroidit tiens.

Oui car ma dernière astuce c’est de ne pas tenter de démouler les cannelés tout de suite, il faut les laisser refroidir hors du four pour qu’ils gardent leur jolie forme.

Voilà c’est prêt !

YO

cannelés piccicuisine 2

 

Le récap’

Si tout s’est bien passé on a :

  • fait chauffer le lait avec la vanille et le beurre, puis ajouté la farine, le sucre, les œufs et le rhum en mélangeant bien
  • laissé le tout reposer au moins une nuit avec du film alimentaire
  • le lendemain, chemisé les mini moules avec un mélange rhum-miel avant de verser la préparation aux 3/4
  • laissé cuire environ 45 minutes à 190 degrés
  • attendu que les cannelés aient refroidi avant de les démouler

Partager cet article
facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *