piccicuisine_tiramisù_2

Le tiramisù

Ciao belli

Attention attention, monument de la cuisine italienne que voilà. Désolée je n’ai pas trop publié ces derniers temps, j’étais en vacances très très loin c’était bien cool.

Bon, tout le monde connait le tiramisù, que je ne vous présente donc pas.

C’est une tuerie et bonne nouvelle, ça fait son petit effet même quand on est une brêle en cuisine. Dans cette version en plus on sent peu le café normalement. C’est juste chiant niveau courses car y a plein de trucs à acheter, genre :

Pour un tiramisù pour quat… dix personnes

Les ingrédients :

  • 3 paquets de 125g de biscuits à la cuillère (Monoprix)

  • 500g de mascarpone

  • 6 œufs frais à température ambiante

  • 60 g de cassonade

  • 60 g de sucre cristal

  • 1 paquet de petit brun ou petit beurre (avec ou sans pépites)

  • 1 mug de café italien de qualité (mélangé éventuellement à 2 càs delait)

  • 2 bouchons d’amaretto ou de rhum

  • du cacao en poudre amer

  • deux grosses poignées de chocolat noir pâtissier en copeaux (à gratter à l’économe ou à la râpe)

  • 1 pincée de gros sel

Le matériel :

  • un grand plat en aluminium rectangulaire

  • 2 saladiers

  • un batteur électrique

  • une maryse

  • une petite passoire

Préparation

La veille au soir

Pour ceux qui ne l’ont pas fait, préparer le café. Laisser refroidir dans un mug ou un Tupperware avec le lait et l’alcool (pas trop, ça masque le café sinon). Moi j’utilise du rhum ambré généralement.

Préparer ensuite la crème au mascarpone : séparer tout d’abord les blancs des jaunes.
Dans un premier saladier, fouetter les jaunes au batteur électrique avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ça doit bien s’épaissir ! Ajouter le mascarpone et battre encore pour obtenir une belle crème onctueuse des familles.

Dans le second saladier, monter en les blancs en neige avec une pincée de sel à l’aide du batteur électrique.
Lorsqu’ils commencent à être fermes, ajouter le sucre cristal en pluie fine tout en continuant à fouetter. Les blancs sont ok quand des « becs d’oiseau » se forment. Se va tutto bene normalement quand on retourne le saladier les blancs ne se renversent pas, ça se tient et ça risque rien.
Dans le doute, ne tentez pas.

Mélanger les blancs à la crème de mascarpone à l’aide de la maryse, en faisant attention à ne pas casser les blancs. C’est aérien c’est léger ça va être ouf.

L’appareil est officiellement prêt youpi.

Maintenant dressage : woutchi.

  1. On ouvre un paquet de biscuits à la cuillère, on les trempe un à un furtivement, il ne faut vraiment pas les imbiber j’insiste. Car quand ça reposera au frais la crème au mascarpone va déjà prendre un peu avec les biscuits donc ils seront mous promis.
    Alors hop on prépare une couche de biscuits pas trop imbibés au fond du moule.
  2. On passe ensuite une bonne couche de crème au mascarpone par dessus et on saupoudre ça de copeaux de chocolat noir tant qu’à faire.
  3. Répéter l’opération du trempage de café avec les Petit Brun cette fois-ci : et là attention parce que ça s’imbibe hyper hyper hyper rapidement ces biscuits.
  4. Déposer délicatement les biscuits sur la crème, une fois que le moule et rempli on refout une couche de mascarpone, plus fine cette fois.
  5. Une poignée de copeaux, une couche de biscuits à la cuillère, on remet une fine couche de crème sur le dessus (niveau proportions on est bons normalement) ;
  6. Et là on saupoudre de cacao amer au chinois et roule ma poule.

piccicuisine_tiramisù_1

Une nuit au frais et c’est bingo. Ça va permettre aux couches de se lier et à la mousse mascarponée de se figer un peu, sinon ça peut être trop liquide ambiance bas de piste verte après 16h.

disgusting-cassoulet

Le jour même

Sortir le tiramisù au dernier moment pour pas que la crème de mascarpone ne fonde, et surtout parce que c’est une recette avec des œufs frais.

Saupoudrer l’assiette de cacao amer et c’est parti.

NB : La prochaine fois je mettrai quelques cuillères de Nocciolata dans la crème au mascarpone, ça ne peut que être bon.

YO

piccicuisine_tiramisù_2

Le récap’

Si tout s’est bien passé on a :

– fait chauffer le café fort avant de le laisser refroidir avec un fond de lait et un fond d’alcool
– préparé l’appareil au mascarpone, composée d’un mélange jaunes-cassonade et blancs en neige-sucre, et mascarpone donc
– dressé le tiramisù :
* une couche de biscuits à la cuillère imbibés de café mais pas trop
* une couche de crème au mascarpone
* quelques copeaux de chocolat noir
* une couche de petits bruns à peine imbibés de café
* une fine couche de mascarpone
* quelques copeaux de chocolat noir
* à nouveau une couche de biscuits à la cuillère
* puis de mascarpone (en vrai c’est assez intuitif)
* enfin, du cacao amer
– laissé reposer une nuit au frais, le tout va prendre c’est le meilleur moment franchement
– y a plus qu’à déguster, normalement ça devrait se tenir !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Partager cet article
facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *